Philippe Labro : "Putain, deux ans !"

le
1
L'écrivain Philippe Labro analyse les deux ans à venir pour le président de la République, ainsi que pour Nicolas Sarkozy et Alain Juppé.
L'écrivain Philippe Labro analyse les deux ans à venir pour le président de la République, ainsi que pour Nicolas Sarkozy et Alain Juppé.

Les Guignols en avaient fait sa marque de fabrique. À chaque fois que Jacques Chirac apparaissait sur Canal +, dans le journal décalé des marionnettes, il répétait cette phrase : "Putain, deux ans !" Deux ans encore à attendre avant la prochaine présidentielle. Nous étions alors en 1993. Une impatience d'accéder au pouvoir qui caractérise aujourd'hui, selon l'écrivain Philippe Labro, l'ex-président Nicolas Sarkozy. Les Français l'ont toujours connu avec ce trait de caractère, et cela devrait se renforcer au cours des deux "putains" de prochaines années. Alain Juppé pense aussi certainement aux deux ans qui viennent. L'ancien Premier ministre n'est d'ailleurs pas avare de petites phrases qui le laissent penser ou de petites piques à destination de son probable rival fraîchement élu à la présidence de l'UMP. Jugez plutôt ces quelques lignes parues sur son blog, le 2 décembre dernier : "Il faut (...) rassembler. Le mot est dans toutes les bouches. Il n'est pas inutile de préciser ce qu'on entend par là."Enfin, le président de la République pense sans aucun doute lui aussi à 2017. "Putain, encore deux ans à tenir", pourrait-il se dire. Ou alors "Putain, deux ans et c'est à nouveau la bataille !" Philippe Labro s'interroge : devra-t-il autoriser et organiser des primaires au sein du PS ? Devra-t-il y participer ? Toutes ces questions, François Hollande a deux ans pour y répondre. "En tout cas, pour les Français, il y a une...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • fbordach le samedi 13 déc 2014 à 15:11

    Le socialisme c'est la médiocrité et le déclassement !