Philippe Labro : "Mais où est passé mon rugby ?"

le
0
Aujourd'hui, selon Philippe Labro, les rugbymen sont accusés de dopage, se musclent à outrance.
Aujourd'hui, selon Philippe Labro, les rugbymen sont accusés de dopage, se musclent à outrance.

Samedi 28 février, l'équipe de rugby française a perdu pour la quatrième année de suite face au pays de Galles (13-20). Le XV de France a aussi essuyé de nombreux sifflets parmi le public du Stade de France, preuve supplémentaire selon Philippe Labro qu'il attend beaucoup plus de ses joueurs ! "Mais où est passé mon rugby ? Notre rugby qu'on aimait tant ? " s'interroge l'écrivain. Aujourd'hui, selon Philippe Labro, les rugbymen sont accusés de dopage, ils se musclent à outrance, et viennent en "mercenaire" du bout du monde. Le sélectionneur Philippe Saint-André en est même réduit à traiter ses joueurs de starlettes !L'ancien capitaine de l'équipe de France dans les années 1990 a tout de même précisé qu'il allait "mourir avec (ses) convictions" et ne comptait pas "quitter le navire". "Il faut se battre !" lance Philippe Labro. Se battre pour retrouver les gloires d'antan : celle par exemple de 1994 lors de laquelle un certain Philippe Saint-André - encore lui - participa à "l'essai du bout du monde" de 80 mètres, de Jean-Luc Sadourny.REGARDEZ "l'essai du bout du monde" :

Source Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant