Philippe Brassac : «Crédit Agricole est en ordre de marche pour son nouveau plan stratégique»

le
0
Philippe Brassac, directeur général de Crédit Agricole SA. (© A. Goulard)
Philippe Brassac, directeur général de Crédit Agricole SA. (© A. Goulard)

Le Revenu : Crédit Agricole dévoile des comptes meilleurs qu’attendu au troisième trimestre. Quels en ont été les moteurs ?
Philippe Brassac :
Crédit Agricole SA dégage en effet un résultat net de 1,86 milliard d’euros sur le trimestre. C’est un doublement d’une année sur l’autre. Pour l’ensemble du groupe, le résultat net atteint 4,15 milliards pour les neuf premiers mois de l’année. Ce trimestre a bien sûr été marqué par la finalisation d’Eureka, l’opération de simplification de la structure du groupe. Elle s’est traduite par une plus-value de 1,25 milliard d’euros. Notre résultat net sous-jacent progresse quant à lui de 27%, à plus de 1 milliard. Mais le plus important, c’est que l’ensemble de nos métiers, qui vont de la banque de proximité aux activités de grandes clientèles, en passant par les pôles gestion de l’épargne et assurance ou les services financiers spécialisés, affiche une belle performance avec un résultat net sous-jacent en hausse de 33%. 

■ Bonne dynamique de la BFI 

Le Revenu : Les activités de grande clientèle ont tiré les reve­nus vers le haut. La tendance est-elle pérenne ? 
Philippe Brassac :
Elle pourrait se prolonger jusqu’à la fin d’année. Grâce à une bonne activité de clientèle sur les marchés de capitaux, de forts volumes d’émissions, notamment d’obligations convertibles, et la

Lire la suite sur le revenu.com


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant