Philippe Bernat-Salles craint pour l'image du handball

le
0
Philippe Bernat-Salles craint pour l'image du handball
Philippe Bernat-Salles craint pour l'image du handball

Quel est votre sentiment après les révélations sorties dans la presse au sujet d?éventuels paris truqués lors de la rencontre entre Cesson et Montpellier la saison dernière ?
Aujourd?hui, c?est quelque chose qu?on suit très sérieusement. Il ne faut pas prendre ce genre d?affaire à la légère même si elle est déjà sortie il y quelque temps et qu?il y a une enquête judiciaire en place depuis longtemps. La Ligue a d?ailleurs déjà répondu aux questions qui lui ont été posées par les inspecteurs. Maintenant, il faut attendre la conclusion de cette enquête pour savoir ce qu?il en a été exactement. Car quand on lit le papier qui est sorti hier (ndlr : sur le site de France 3 Languedoc-Roussillon), c?est un peu simple et ce n?est pas très précis. Donc on va attendre avant de prendre des décisions.

Avez-vous contacté les dirigeants de Montpellier pour avoir plus d?informations ?
Non. En tant que président de la Ligue, j?ai l?avantage de très bien connaître tous les présidents du championnat. J?ai déjà parlé avec eux de cette affaire, et notamment avec Rémy Lévy. Je connais ses qualités et son intégrité, on va attendre de voir ce qui va se passer.

Aviez-vous déjà été alerté pour une affaire similaire ?
C?est la première fois. Et il faut tout remettre dans son contexte. J?ai revu le match. Du côté de Montpellier, il y avait des blessés et le staff avait décidé de faire tourner. De son côté, Cesson jouait sa survie. Il n?y a pas non plus 50 points d?écart.

Si ces révélations venaient à se confirmer. La LNH prendrait-elle des sanctions ?
Bien sûr. Mais il faut voir avant ce qui s?est passé, ce qui a été dit et ce qui a été fait. Il faut respecter la présomption d?innocence. Laissons la police faire son travail et si des sanctions doivent être prises, elles seront prises.

Cela pourrait aller jusqu?à destituer Montpellier de son titre de champion de France ?
On verra? Je ne peux pas vous dire.

« Je ne peux pas me satisfaire d?une telle affaire »

Que peut faire le handball pour prévenir ce genre de problème ?
Comme tous les sports, il faut travailler ensemble pour sensibiliser sur les paris en ligne, les jeux, etc. Il y a déjà des contrôles qui sont en place. Mais on met bien des limitations à 90 km/h pour les automobilistes et ça n?empêche pas certains de rouler à 120 km/h. Les Ligues professionnelles essayent de se protéger le plus possible mais on est jamais à l?abri de rien.

Faut-il envisager des contrôles encore plus stricts ?
Des contrôles sont déjà faits. Cette affaire en est la preuve. Mais si demain vous voyez Zidane qui vous dit que le Real Madrid va perdre, vous irez parier 20 000 euros et vous aller gagner 500 000 euros. On ne pourra pas vous en empêcher de le faire. Il y aura une enquête derrière mais si vous voulez le faire, vous le ferez. Les systèmes de contrôle sont assez performants. Il faut simplement continuer à être vigilant là-dessus car cela pourrait être un vrai fléau pour le sport.

Cette affaire éclate alors que le championnat de France semble prendre une nouvelle ampleur, avec notamment l?arrivée de QSI à Paris. Craignez-vous que l?image de ce sport en général, et de la Ligue en particulier, en pâtisse ?
(Silence)? On ne peut pas être content d?être président d?une Ligue qui bouge comme elle bouge, et voir des affaires comme celle-ci sortir dans la presse. Maintenant, on n?est pas les premiers et on ne sera pas les derniers? Je crois que cet incident ne pourra pas mettre à mal les valeurs de ce sport. Mais c?est clair que je ne peux pas me satisfaire d?une telle affaire.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant