Philip Morris critiqué pour ses pratiques de lobbying

le
0
Le fabricant de cigarettes tient à jour un fichier sur les eurodéputés à approcher et convaincre, comme le révèle Le Parisien . Un lobbying intense que les principaux concernés dénoncent, et qui pose question, selon la Cnil.

Pour contrer la directive européenne qui sera examinée en octobre et qui vise à mieux protéger les consommateurs, les géants de la cigarette déploient les grands moyens. C'est le cas du leader mondial du secteur, Philip Morris, fabricant des Marlboro. Des documents, révélés par Le Parisien ce samedi, montrent que le groupe fiche les députés européens pour mieux les identifier et affiner son lobbying. Des notes précisent le nom de l'élu, sa nationalité, son parti, les commissions dont il est membre, son statut et sa formation. Un code couleur précise s'il est opposant à l'industrie et s'il faut l'approcher. Les 74 députés français du parlement européen figurent notamment sur cette liste.

Françoise Grossetête, députée du Parti...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant