Philip Hammond accuse Poutine d'attiser le conflit syrien

le
0
    ZAATARI, Jordanie, 2 février (Reuters) - Le président russe 
Vladimir Poutine sape les efforts de la communauté 
internationale pour trouver une issue politique à la guerre 
civile en Syrie, en bombardant les adversaires du groupe Etat 
islamique (EI) pour renforcer le régime de Damas, a estimé lundi 
le secrétaire au Foreign Office Philip Hammond. 
    Il reproche au maître du Kremlin de se payer de mots en 
matière de solution politique tout en bombardant les opposants à 
Bachar al Assad, dans lesquels l'Occident voit l'avenir de la 
Syrie si le président syrien se retire du pouvoir. 
    "Il m'est toujours pénible de constater que tout ce que nous 
entreprenons est saboté par les Russes", a dit à Reuters Philip 
Hammond lors d'une visite du camp de réfugiés de Zaatari, en 
Jordanie, à une dizaine de kilomètres au sud de la frontière 
avec la Syrie. 
    "Les Russes disent parlons; ensuite, ils parlent et parlent 
et parlent. Le problème, avec les Russes, c'est que, pendant 
qu'ils parlent, ils bombardent, et ils prêtent main-forte à 
Assad", a ajouté le chef de la diplomatie britannique. 
 
 (Guy Faulconbridge; Eric Faye pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant