Phelps « n'avait jamais vu un vent pareil »

le
0

Suite à son succès sur 200m papillon, Michael Phelps ne décollerait pas contre les rafales de vent qui ont perturbé le meeting de Mesa.

Les meetings en plein air n’ont pas l’air d’être du goût de Michael Phelps. Pour la deuxième journée du meeting de Mesa, la performance du nageur américain devant Pace Clark et Jonathan Gomez ne restera pas dans les mémoires. En pleine préparation pour redevenir l’athlète hors normes qu’il était, Phelps a mis en avant le vent pour expliquer son chrono moyen (1’58’’14) : « Dans les 10-15 derniers mètres, j’avais l’impression de faire du surplace, je n’ai jamais nagé par un vent pareil ».

Un vent trop présent

Mais loin de penser que l’homme aux dix-huit médailles olympique verse dans la mauvaise foi puisqu’il n’est pas le seul à s’être plaint. Face à cette scène surréaliste, Nathan Adrian, vainqueur du 50m Nage Libre, a également reconnu que « si le vent défaisait mon bonnet, il soufflerait dans mes oreilles et je n’entendrai pas le ‘’à vos marques’’ ». Même son de cloche du côté de Katie Ledecky, la nageuse du Maryland, au moment de son 400m : « C’était impossible de ne pas le sentir, j’ai essayé autant que possible de ne pas y penser ». Bien en a pris à la recordwoman du monde de la distance puisqu’elle réalise le septième temps de l’histoire (4’02’’15) juste derrière Laure Manaudou.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant