Phase décisive pour la réforme de la curie

le
0
Le pape réunit une seconde fois son conseil des huits cardinaux pour avancer dans la réforme de la curie, mais des résistances commencent à se faire sentir.

Le Pape réunit mardi matin son «conseil des cardinaux», dénommé «G 8», pour une seconde séance de trois jours consacrée à la réforme de la curie. Huit hommes choisis géographiquement par François sur chacun des continents, dont un seul cardinal italien, Giuseppe Bertello, mais aussi pour la confiance qu'il leur donne. Au point que le Pape avait créé la surprise lors de la première séance d'octobre en instituant de façon définitive ce cercle restreint comme son «conseil de gouvernement».

Ce qui avait suscité une profonde ­incompréhension à la Secrétairerie d'État, administration centrale plu­risé­cu­laire de l'Église, censée conseil­ler... le Pape dans son gouvernement. On ne savait d'ailleurs pas, lundi à Rome, si le nouveau secrétaire d'État, Mgr Pietro Parolin, (qui a finalement pris ses foncti...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant