Peut-on encore s'enrichir avec la pierre ?

le
3
QUESTION D'ARGENT - Nombre d'épargnants se sont laissé séduire par les charmes de l'immobilier et qui, acquisition après acquisition, se retrouvent à la tête d'un patrimoine confortable, leur permettant d'obtenir des compléments de revenus substantiels.

Avec Le Particulier

L'immobilier a toujours été considéré comme une valeur refuge. Mais investir dans la pierre est également un excellent moyen de se constituer un patrimoine presque sans apport, en utilisant le crédit. Nombreux sont les épargnants qui se sont laissé séduire par les charmes de l'immobilier et qui, acquisition après acquisition, se retrouvent aujourd'hui à la tête d'un patrimoine confortable, leur permettant d'obtenir des compléments de revenus substantiels.

Comment effectuer votre premier achat?

Pour une première acquisition locative, vous pouvez privilégier une petite surface dans l'ancien. Cette stratégie est compatible avec le budget généralement modeste dont disposent les primo-investisseurs, l'ancien étant souvent, à secteur équivalent, de 10 à 15% moins cher que le neuf. Il est possible d'acheter un studio pour 60.000 € en province, pour 120.000 € en première couronne parisienne et autour de 150.000 € dans les quartiers populaires de la capitale. Outre la relative modicité de leur ticket d'entrée, les petites surfaces présentent un autre avantage: leurs bons rendements. Au mètre carré, elles se louent plus cher que les grands logements. Il est ainsi fréquent d'atteindre dans les grandes métropoles régionales des rendements bruts de 6 à 6,5% par an.

L'autre atout de l'ancien est de pouvoir investir dans le cœur des villes, ce qui vous permettra de trouver plus facilement un locataire.

Et si vous souhaitez réduire vos impôts?

Si vous êtes fortement fiscalisé, vous pouvez acheter un logement neuf et profiter de l'avantage fiscal Scellier. Cela vous permettra, sous réserve du vote du projet de loi de finances pour 2012, de bénéficier, pour les opérations réalisées l'année prochaine, d'une réduction d'impôt sur le revenu, échelonnée sur neuf ans, égale à 13% du montant de votre investissement (plafonné à 300.000 €), à condition toutefois que le bien soit labellisé BBC (bâtiment basse consommation).

Cependant, soyez très prudent. Marché locatif, environnement, qualité du programme: choisissez le bien pour lui-même et non pour l'avantage fiscal qu'il procure.

À quel moment pouvez-vous envisager une nouvelle acquisition?

Si votre première opération locative a été un succès, vous pouvez souhaiter accroître votre patrimoine immobilier. Le tout est de trouver le moment opportun pour le faire. Faites d'abord un premier bilan, en prenant en compte les charges de copropriété, la taxe foncière, la vacance locative, et les gros travaux auxquels vous avez dû faire face. De même, vérifiez votre capacité à faire face à un nouvel emprunt.

Dès lors que vous disposez des revenus nécessaires à une nouvelle acquisition, il peut être judicieux de la réaliser l'année où les loyers de votre précédente acquisition commenceront à être fiscalisés. En effet, au début de votre investissement, l'imputation des intérêts d'emprunt sur les loyers et, si vous avez acquis un bien à rénover des dépenses de travaux, contribueront à gommer, fiscalement du moins, vos revenus locatifs. Mais au bout de quatre ou cinq ans, la part des intérêts d'emprunt s'amenuisera, et vos loyers commenceront à devenir imposables. Réaliser un nouvel investissement à ce moment-là vous permettra alors d'optimiser votre fiscalité, tout en développant votre patrimoine.

LIRE AUSSI: 

» LE PARTICULIER - Nos solutions pour louer un bien immobilier

» LE PARTICULIER - Nos solutions pour acheter un bien immobilier

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M2031727 le mercredi 21 déc 2011 à 09:57

    Le contenu de l'article ne répond pas du tout à son titre, je m'attendais à un article recherché et je trouve une brochure publicitaire pour l'achat immobilier.

  • brinon1 le mercredi 21 déc 2011 à 02:52

    content9 vous etes hors sujet, avez vous besoin d'un psy?

  • bordo le mardi 20 déc 2011 à 20:12

    Cher content9, J'ai rien compris !