Peut-on contester le montant de sa pension de retraite ?

le
0

Avantle départ en retraite, il est possible de faire une réclamation en cas de trimestres de cotisation oubliés ou de calcul erroné. Le Défenseur des droits peutaussi être saisi en dernier recours.

S'informer sur sa retraite

L'idéal est de s'informer sur sa retraite avant même de cesser son activité. Pour cela, chaque assuré peut s'appuyer sur le relevé individuel de situation (RIS). Ce document est adressé tous les cinq ans, à partir de 35 ans. Il s'agit d'un document récapitulant les droits pour chaque régime de retraite. Le relevé individuel de situation renseigne aussi l'assuré sur la somme des trimestres validés, sur le nombre de points de cotisations enregistrés au fil de sa carrière.

Rectifier les erreurs

Avant même de partir en retraite, il est conseillé de vérifier attentivement son relevé individuel de situation afin de traquer la moindre erreur. Un oubli peut aussi avoir été commis : prise en compte d'un job d'été, d'une mission d'intérim, etc. En ce cas, il est nécessaire de contacter sa Caisse de retraite pour le signaler et ainsi, effectuer la modification du relevé.

Réclamation après la retraite

Après le départ en retraite, les erreurs juridiques ne peuvent plus être contestées. Les oublis de trimestres liés à la maternité ne peuvent, ainsi, être réclamés. En revanche, un changement matériel, touchant par exemple à la situation matrimoniale, peut être signalé à tout moment à sa caisse de retraite. Il est aussi possible de faire valoir une majoration de droits familiaux. En dernier recours, si l'administration refuse la révision, le Défenseur des droits peut être saisi.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant