Peut-on bannir les mails en dehors des heures de bureau ?

le
2
DÉCRYPTAGE - En Allemagne, un syndicat propose d'interdire les mails en dehors des heures de travail. Une initiative qui vise à réduire le stress, et l'hyperconnexion banalisée des employés.

Qui n'a jamais lu - et répondu - à un mail professionnel à 22 heures, soit une tranche horaire extra-professionnelle? De même, en tant que manager, ne vous-êtes vous jamais senti «obligé(e)» de répondre à un e-mail important dès le matin, à votre réveil? Cette simple question pose un problème juridique: notre journée de travail commence-t-elle ipso facto dès lors qu'on a ouvert, ou répondu à un mail. «Ouvrir ou répondre à un mail à n'importe quelle heure du jour et de la nuit implique qu'on pense à tel ou tel sujet lié au travail en dehors des heures légalement consacrées au travail», explique Anthony Poncier, partner chez Publicis Consultants.

En Allemagne, le puissant syndicat IG Metall a proposé d'interdire les e-mails et les SMS profess...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M1531771 le jeudi 5 déc 2013 à 08:11

    LA question n'est elle pas plutôt "Doit on bannir les mails en dehors des heures de bureau ?" Non ?

  • M4189758 le jeudi 5 déc 2013 à 07:53

    JPi - Les passéistes ont la parole.