Peugeot roule encore trop européen

le
0
Peugeot
Peugeot

(lerevenu.com) - À fin juin 2014, elles progressent de 5,5%, à 1,54 million de véhicules, contre +3,8% pour le secteur. Cette solide performance traduit le succès des modèles 2008 et 308 ainsi que le rebond du marché européen (+6,6%). Numéro deux sur le continent, Peugeot y a enregistré une accélération de 11,7% de ses volumes au premier semestre, à 0,96 million d'unités. Oui mais voilà, le constructeur a encore accru son exposition au Vieux continent, qui compte pour 62% de ses volumes (+3 points).

Sur le long terme, une telle exposition constitue un vrai risque. Notre analyse. Pour réussir son redressement, Peugeot doit devenir une marque mondiale. Ce constat, l'ancienne direction l'avait déjà fait, en se fixant pour objectif de réaliser moins de 50% de ses ventes hors d'Europe en 2015. On en est loin, même si ce travail de fond reste une des priorités du plan «Back in the race» élaboré par Carlos Tavares, actuel président du directoire. Les leviers pour protéger le constructeur de toute crise régionale et développer l'intégration locale sont identifiés : resserrement de la gamme commerciale et réorganisation des activités à l'international en six zones géographiques.

Mais le défi est osé alors que Peugeot semble dans une impasse dans les zones émergentes. Au premier semestre, ses ventes ont dérapé de 25,8% en Russie (-7,8% pour le marché) et de 26,8% en Amérique latine (-9,2%). Il n'y a qu'en Chine, où les volumes ont

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant