Peugeot: le redressement des comptes se poursuit.

le
0

(CercleFinance.com) - En dépit d'un effet devises qui a pénalisé les ventes, le redressement des comptes de Peugeot SA s'est confirmé durant cette première moitié de l'année 2016, le résultat net part du groupe ayant plus que doublé. Les prévisions formulées en avril dans le cadre du plan 'Push to pass' ont de plus été confirmées.

Au terme du premier semestre, le constructeur automobile français aux marques Peugeot, Citroën et DS a enregistré un CA de 27,8 milliards d'euros, en baisse de 0,9% en données publiées, mais en hausse de 2,4% à taux de changes constants. Le CA de la principale division, l'Automobile, progresse à changes constants de 2,5% à 19,2 milliards.

Plus spectaculaire que le CA, le résultat opérationnel courant a gagné 32% à 1,8 milliard d'euros, celui de la branche Automobile prenant 34% à 1,3 milliard. Ce que Peugeot attribue 'notamment (à) la progression des volumes, ainsi (qu'à la) réduction des coûts fixes et des coûts de production qui s'est poursuivie.' La marge opérationnelle courante de la division Automobile atteint ainsi 6,8%.

De ce fait, le résultat net part du groupe fait levier et ressort à 1,2 milliard d'euros sur le semestre, soit 2,1 fois plus que les 571 millions dégagés un an plus tôt.

Du côté de la trésorerie, le cash flow libre atteint 1,8 milliard d'euros.

'L'exécution du plan 'Push to Pass' est engagée, l'offensive produits et le déploiement à l'international sont lancés', affirme la direction. 'Nos performances récurrentes témoignent de la transformation structurelle de l'entreprise, de son efficience et du profond changement d'état d'esprit dans le groupe', a commenté le président du directoire, Carlos Tavares.

En guise de perspectives, Peugeot SA prévoit, cette année, une hausse de 4% du marché automobile en Europe, de 8% en Chine, avec des baisses de 12% en Amérique latine et de 15% en Russie.

Enfin, les objectifs du plan 'Push to pass' présentés en avril dernier ont été confirmés, ce qui comprend notamment une marge opérationnelle courante de 4% dans l'Automobile entre 2016 et 2018, puis de 6% en 2021. Et une croissance du CA du groupe de 10% entre 2015 et 2018, 'en visant 15% supplémentaires d'ici 2021.'


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant