Peugeot : le nouveau plan stratégique ne convainc pas

le
0
Une chaîne de montage dans une usine Peugeot. (© Peugeot)
Une chaîne de montage dans une usine Peugeot. (© Peugeot)

Le constructeur automobile se replie ce matin après la communication de son plan stratégique 2016-2012 baptisé «Push to Pass». Il succède à «Back in the Race», qui a marqué le redressement spectaculaire du constructeur. Le titre Peugeot signe la plus forte baisse du SBF 120 avec un repli de plus de 5%.

Qu'a donc annoncé le premier constructeur automobile français ? Redressé après avoir évité de justesse la faillite il y a deux ans, Peugeot veut engager «une offensive produit et technologique mondiale» passant notamment par le lancement de quatre voitures électriques et sept hybrides (essence-électricité) rechargeables d'ici à 2021, ainsi que d'un pick-up.

Au total, 34 nouveaux véhicules PSA seront commercialisés dans les cinq ans à venir dans le monde, 26 véhicules particuliers et huit utilitaires, selon l'entreprise qui évoque «un nouveau véhicule, par région, par marque, par an».

4% de marge opérationnelle courante pour la division automobile

Côté chiffres, le groupe vise une croissance de son chiffre d'affaires de 10% d'ici à 2018, puis de 15% supplémentaires à l'horizon 2021. le constructeur a aussi dit son ambition d'une «marge opérationnelle courante moyenne de 4% pour la division automobile sur la période 2016-2018 et une cible à 6% en 2021».

Et la déception du marché est peut-être à chercher de ce côté puisque, en 2015, premier exercice

Lire la suite sur le revenu.com


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant