Peugeot : la Chine, moteur des ventes

le
0
La Chine a tiré les ventes de Peugeot en 2014. Ici, l'usine de Shenzen exploitée par PSA et son partenaire chinois Chang'An. (© Peugeot)
La Chine a tiré les ventes de Peugeot en 2014. Ici, l'usine de Shenzen exploitée par PSA et son partenaire chinois Chang'An. (© Peugeot)

(lerevenu.com) - La marque au lion a vendu 2,94 millions de voitures et véhicules légers l'an passé, soit 4,3% de plus qu'en 2013. Portées par le succès des modèles 308 ou C4 Cactus, les immatriculations des marques Peugeot et Citroën ont progressé respectivement de 5,4% et 3,7%, alors que la griffe DS, désormais positionnée sur le segment haut de gamme, a vu ses volumes glisser de 3,4%. Par zone géographique, la Chine est devenue le premier marché du constructeur, à la faveur d'une accélération de 31,9% des immatriculations dans le pays, à 734119 unités. Si les ventes ont rebondi de 8,1% en Europe sous l'effet d'un restockage des concessionnaires, elles ont dérapé de 28,1% en Russie et de 34% en Amérique latine.

Peugeot a mis fin à trois années consécutives de baisse de ses ventes mondiales. Mais les volumes écoulés hors Chine, qui composent le chiffre d'affaires et le résultat opérationnel selon les nouvelles normes comptables, sont inférieurs de 1,2% aux attentes d'Oddo Securities. Le courtier évalue entre 300 et 500 millions d'euros le manque à gagner en termes de revenus et à 65 millions l'impact sur le résultat opérationnel annuel. L'effet sera nul sur le résultat net mais ces résultats commerciaux sont «inquiétants» pour Oddo du fait d'une base de comparaison peu élevée et de l'absence de lancements en 2015.

L'action gagnant 18% en trois mois, le

Lire la suite sur le revenu.com


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant