Peugeot : 7,20% de rendement pour l'obligation 2018

le
0

Les actions du secteur automobile rebondissent fortement aujourd'hui à la faveur d'une jolie progression des ventes du secteur en Europe, relayée par la presse.

Outre les constructeurs automobiles, les équipementiers comme les Plastic Omnium (+6%), Valeo (+2,9%) et Faurecia (+2%) pourraient profiter d'une reprise du marché automobile.

Renault (en hausse de 6,30%) et Peugeot (en hausse de 5,05%) sont particulièrement favorisées à la Bourse de Paris. Renault est en tête du CAC40, et Peugeot serait deuxième s'il n'en était sorti récemment. Ces hausses s'expliquent notamment par les bons chiffres de ventes du crossover Peugeot 2008 et du Dacia Duster.

Avec la hausse récente des taux d'intérêt, les spreads étant restés constants, le rendement offert par les obligations progressent légèrement. L'obligation 2018 émise par le constructeur le 28 février dernier s'échange proche du pair et offre un rendement légèrement inférieur au coupon de 7,20% annuel.

Les obligations Peugeot

  • L'obligation Peugeot 5,625 % 29/06/2015 (Code Isin : FR0010915116) offre un rendement de 4,30%
  • L'obligation Peugeot 5% 28/10/2016 (Code Isin : FR0010957282) offre un rendement de 5,00%
  • L'obligation Peugeot 5,625% 11/07/2017 (Code Isin : FR0011233451) offre un rendement de 5,60%
  • L'obligation Peugeot 7,375% 06/03/2018 (Code Isin : FR0011439975) offre un rendement de 7,20%
  • L'obligation convertible Peugeot 4,45% 01/01/2016 (Code Isin : FR0010773226) cote actuellement 25,45 EUR. Son prix de remboursement à l'échéance (le 1er janvier 2016) est de 25,10 EUR en cas de non conversion. D'ici là elle verse un coupon de 0,558 EUR tous les 6 mois (4,45% de la valeur de remboursement en annuel). Compte tenu de ces données, le rendement hors conversion, c'est à dire le rendement obtenu si l'on garde l'obligation jusqu'à l'échéance sans la convertir et que Peugeot ne fait pas défaut, est de 4,00%

Peugeot est noté BB- par Standard & Poor's, B+ par Fitch et B1 par Moody's, en perspective négative chez les 2 premières agences et stable chez Moody's depuis le 11 avril dernier. Le constructeur est donc classé en catégorie spéculative ("High Yield") par les trois grandes agences de notation.

Copyright Photo : Peugeot Communication


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant

Partenaires Taux