Peugeot 308 R Hybrid : laboratoire d'essai

le
1
Elargie de 8 cm par rapport à la 308 GTI, la R HYbrid a fière allure.
Elargie de 8 cm par rapport à la 308 GTI, la R HYbrid a fière allure.

La passion automobile est encore bien vivante chez Peugeot. Après la récente et réjouissante 308 GTI, la marque au Lion enfonce le clou et montre, avec la 308 R Hybrid, ce dont sont capables ses ingénieurs lorsqu'on leur lâche la bride. À ce stade il ne s'agit que d'un démonstrateur technique pour une version hybride rechargeable hyper-sportive.

10 kilomètres d'autonomie électrique

Fort de l'expérience accumulée dans ce domaine avec la 908 Hybrid4 et la 208 Hybrid FE, c'est Peugeot Sport qui a ?uvré à partir d'une 308 GTI sur laquelle ont été greffés deux moteurs électriques de 115 chevaux chacun. Le premier supplée le 4 cylindres 1.6 turbo essence de 270 ch en entraînant directement le pont avant - sans passer par la démultiplication de la boîte de vitesse -, tandis que le second entraîne les roues arrière via un différentiel placé à l'intérieur de l'essieu à traverse déformable de la 308. Chaque moteur électrique est alimenté par sa propre batterie - une dans le compartiment moteur, l'autre sous le plancher du coffre -, fournie par le spécialiste français Saft. La capacité totale de stockage du système est de 3 kWh, ce qui autorise une autonomie 100 % électrique d'environ 10 kilomètres et donc une consommation officielle d'environ 3 litres aux 100 km (70 g/km de CO2).

À la carte

D'ailleurs, pour peu qu'elle ait été préalablement rechargée, c'est en mode ZEV (Zéro Emission...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • am013 le jeudi 26 nov 2015 à 09:48

    Ridicule pour un coût exorbitant