Peugeot 205 GTI : petit prix, plaisir maximum

le
0
Chef de file du courant GTI durant les années 1980, elle vit désormais une seconde jeunesse en collection.

La Peugeot 205 GTi, c'est un phénomène que les moins de quarante ans n'ont pas pu connaître. C'est une tranche de ma vie qui s'est conjuguée en 115 et 130 ch. L'évoquer, c'est revivre la nostalgie d'une période bénie et insouciante où rouler en GTi mêlait les contraires. À son volant, on était «dans le vent» mais elle affichait aussi un symbole de respectabilité. Appels de phares en signe de reconnaissance, talon-pointe et courbes avalées en mode vroum-vroum constituaient notre quotidien. La GTi, c'était aussi la conduite à l'ancienne, à une époque où l'ABS et le contrôle de trajectoire ne faisaient pas partie du vocabulaire. On apprenait, parfois à nos dépens, que piloter cette traction avant au caractère bien trempé sur les routes sinueuses était un exercice réservé à quelques pointures expertes.

Ai-je encore vingt ans? Malgré tout ce que l'industrie automobile me met entre les mains de sensationnel, j'ai renoué avec cet amour de jeunesse agissant en e

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant