Peu importe la manière, pourvu qu'il y ait l'ivresse

le
0
Peu importe la manière, pourvu qu'il y ait l'ivresse
Peu importe la manière, pourvu qu'il y ait l'ivresse

Une victoire contre Anderlecht jeudi lors de la 5eme journée de Ligue Europa (19h00) pourrait envoyer Monaco en seizièmes de finale. Voilà pourquoi ce sera la priorité de Leonardo Jardim et de ses hommes, au-delà du jeu.

Une victoire et l’essentiel serait quasiment assuré. Avant de recevoir Anderlecht jeudi pour le compte de la 5eme journée du Groupe J de Ligue Europa (19h00), l’AS Monaco connaît les données du problème. Un succès, conjugué à un résultat favorable dans le match opposant Qarabag à Tottenham, c’est-à-dire que les Azéris ne s’imposent pas, enverrait le club de la Principauté en seizièmes de finale de la compétition. Leonardo Jardim a bien compris l’enjeu de cette rencontre, qui dépassé selon lui le strict cadre de son club. « C’est aussi un match important pour donner des points à la France à l’indice UEFA. »

Jardim ne comprend pas les critiques

Voilà pourquoi le technicien portugais veut gagner à tout prix. Peu importe la manière, il attend l’efficacité dans les deux surfaces. Régulièrement critiqués pour la qualité du jeu pratiqué depuis maintenant une saison et demie, les Monégasques ont trouvé en la personne de leur coach le meilleur avocat possible. « Je ne comprends pas lorsqu’on me dit que notre jeu n’est pas attrayant. Je regarde les autres matchs et je ne vois pas beaucoup d’équipes qui jouent mieux que nous. » Ce qu’il ne peut démentir en revanche, c’est que l’ASM reste, sur la scène européenne, dans la lignée de ce qu’il avait conduit jusqu’aux quarts de finale de la Ligue des Champions la saison passée. Et elle aurait bien tort de s’en priver.

La victoire avant tout

Solides derrière à défaut d’être flamboyants devant (quatre buts marqués et trois encaissés lors des quatre premières sorties en Ligue Europa), les partenaires de Lacina Traoré appliquent une recette qu’ils connaissent bien. Les principaux intéressés ne s’en plaignent, tant que cela leur permet d’engranger des points. « Nous avons beaucoup gagné par 1-0 la saison dernière, souffle Danijel Subasic. Le plus important, c’est la victoire et notre état d’esprit. » Une attitude dont les cadres sont les garants au sein du groupe.

L’importance des cadres

Leur retour, après une absence prolongée pour certains, sera précieuse pour aborder un match décisif dans la course à la qualification. « Nos joueurs d’expérience, comme Fabio Coentrao, Joao Moutinho ou Jérémy Toulalan, nous rendent plus solides », apprécie Subasic. Pour eux comme pour le staff, il ne sera pas question de se pencher sur la feuille de statistiques à la fin du match, seulement de lever les yeux pour jeter un œil au tableau d’affichage. Parce que c’est encore là l’essentiel.


Le groupe de Monaco

Subasic, Nardi – R.Carvalho, Coentrao, Echiejile, Fabinho, Raggi, Alm.Touré, Wallace – Andzouana, Bakayoko, Moutinho, Pasalic, Ber.Silva, Toulalan – Carrillo, El Shaarawy, L.Traoré

Blessés : Lemar (réhabilitation), I.Cavaleiro (lombalgie), Dirar (cheville), Ad.Traoré (convalescence)
Suspendu : Aucun
Choix de l’entraîneur : S.Sy, R.Diarra, Beneddine, Ndoram, Mexique, Dias
Pas inscrits pour la compétition : Boschilia, R.Lopes, H.Costa, Bahlouli

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant