Pétrole : un seuil critique pour la croissance mondiale 

le
0
Économistes et responsables politiques estiment qu'un baril dépassant durablement les 120 dollars remettrait en cause la reprise économique.

L'envolée du brut «représente une grave menace» pour la croissance économique dans le monde, a déclaré jeudi dernier, à Bruxelles, Vladimir Poutine. Le premier ministre russe ajoute que son pays «serait affecté», défavorablement s'entend . Propos paradoxal, car la Russie est le premier producteur d'or noir au monde. On peut donc soupçonner Poutine d'arrière-pensées politiques. Mais personne ne contestera la pertinence économique de son analyse.

Depuis les chocs pétroliers des années 1970, chacune des cinq récessions de l'économie mondiale (1974, 1980, 1990, 2001 et 2008) a été précédée d'une flambée de l'or noir. Laquelle a correspondu à des événements politiques ou militaires, telles la guerre du Kippour d'octobre 1973, la révolution iranienne de 1979 et la guerre du Golfe de 1990. La tension des prix de l'énergie s'est nourrie également d'une surchauffe de la demande, comme en 2000 (avec l'éclatement de la bulle technologique à Wall Street) ou enco

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant