Pétrole : un rebond en trompe l'?il

le
0
Les cours de l'or noir s'affichent en nette hausse mardi après-midi, soutenus par les tensions persistantes entre l'Iran et les pays occidentaux, et par la croissance soutenue en Chine. La correction reste à l'?uvre.

Les cours du pétrole sont en nette hausse mardi à New-York. L'échéance de mars 2012 progresse de 1,7% 100,6 dollars le baril. A l'origine de cette flambée, les tensions entre les pays occidentaux et l'Iran. Le ministre saoudien du Pétrole, Ali al-Nouaïmi, a assuré dans un entretien diffusé lundi que son pays pouvait rapidement compenser une baisse des importations iraniennes de brut en cas d'embargo. Piqué au vif, l'Iran s'est empressé de réagir, Téhéran a invité l'Arabie saoudite à «réfléchir davantage» sur sa promesse de compenser toute baisse des importations de brut iranien résultant d'un embargo occidental. Une menace à peine voilée envers l'Arabie saoudite», premier pays exportateur de brut au monde et le seul pays à avoir des capacités de production excédentaires significatives. Autre source de soutien, la croissance plus forte que prévu de l'économie chinoise au quatrième trimestre (+8,9% sur un an au quatrième trimestre, contre 8,7% anticipé, et

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant