Pétrole: toujours plus bas, les barils tombent à 32 dollars.

le
0

(CercleFinance.com) - Au plus bas de 12 ans ! Chine, Etats-Unis, tout semble aller mal pour le brut. Jeudi midi en Europe, le contrat sur le baril de Brent de mer du Nord livrable en février 2016 dérapait encore de 4% à 32,9 dollars, le WTI américain de même échéance cédant de 4,3% à 32,6 dollars également.

Alors que l'excès d'offre domine toujours malgré une situation géopolitique de plus en plus instable au Moyen-Orient, les opérateurs pétroliers ont été désorientés, hier, par l'état hebdomadaire des stocks américains.

Certes, selon l'Energy Information Agency, ceux de pétrole brut ont baissé la semaine dernière de 5 millions de barils alors qu'ils étaient attendus en légère hausse. Mais cette surprise a priori haussière a été contrebalancée par une explosion des stocks de produits raffinés : les distillats (fuel domestique et diesel ; + 6,3 millions de barils contre + 2 attendus) et d'essence (+ 10,6 millions contre + 2,3 attendus). Soit, dans ce dernier cas, une hausse jamais vue depuis 1993, selon Commerzbank.

De quoi susciter des doutes sur la demande réelle de produits raffinés aux Etats-Unis, premier marché pétrolier au monde. Les spécialistes Matières premières d'OFI AM incitent cependant à la prudence : en effet, la dernière semaine de l'année est propice à des habillages fiscaux de le part des sociétés pétrolières et des raffineurs.

Autre facteur négatif cependant : “les incertitudes sur la Chine et sur la croissance en Asie”, résument les analystes d'Aurel BGC ce matin. Et ce d'autant que la Banque mondiale a abaissé ses prévisions de croissance globales pour 2016 de 3,2% à 2,9%. L'établissement redoute aussi le “ralentissement désordonné d'une grande économie émergente” non nommée, mais l'on peut penser à la Chine, ainsi qu'une crise financière liée à la remontée des taux d'intérêt outre-Atlantique.

Rappelons que les Etats-Unis et la Chine sont les deux plus importants consommateurs de pétrole au monde.

EG

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant