Pétrole: toujours des espoirs de discipline de l'offre.

le
0

(CercleFinance.com) - Au milieu de cette dernière séance de la semaine sur le Vieux Continent, le baril de Brent de mer du Nord livrable en avril 2016 prenait 1,8% à 35,9 dollars, le WTI américain de même livraison le suivant de 1,7% à 33,6 dollars.

Une fois encore, après l'annonce d'un accord de plafonnement de leur production - au niveau record de janvier, il est vrai, et sans l'Iran - par de grands pays exportateurs, comme l'Arabie saoudite et la Russie, les opérateurs pétroliers mettent en avant un nouveau signe présageant de davantage de fermeté du côté de l'offre, surabondante ces dernières années.

En effet, le ministre du Pétrole du Venezuela (autre membre de l'Opep), Eulogio Del Pino, a déclaré qu'une nouvelle réunion de grands producteurs - membres et extérieurs au cartel pétrolier - aurait lieu en mars, le lieu n'étant pas encore fixé. L'Arabie saoudite, le Qatar, la Russie et le Venezuela seraient de la partie. Cette réunion sera la deuxième du genre après celle de Doha qui, le 16 mars dernier, avait abouti à un engagement de “plafonnement”. A suivre.

En attendant, le front américain de l'or noir reste suivi de près. “L'annonce du report d'investissements du producteur américain Continental Resources et de 5.000 nouvelles suppressions d'emplois chez le groupe parapétrolier Halliburton ont relancé les anticipations de réduction rapide de l'offre de pétrole aux Etats-Unis”, indiquent ainsi les analystes d'Aurel BGC.

EG

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant