Pétrole : Sinopec à l'assaut de Repsol

le
0
Le deuxième pétrolier chinois pourrait rentrer au capital du numéro un espagnol, dont les actifs en Amérique du Sud suscitent les convoitises.

L'offensive chinoise sur les hydrocarbures de la planète ne ralentit pas avec la crise. En cette fin d'année, c'est au tour de la société publique Sinopec, deuxième pétrolier du pays et premier raffineur asiatique, de porter son intérêt sur l'espagnol Repsol.

Selon le Financial Times, Sinopec pourrait rentrer au capital de la compagnie ibérique en rachetant la moitié de la participation du groupe de BTP Sacyr, qui détient actuellement 20% de son compatriote.

«Dans le cadre du XIIe plan élaboré par les autorités, la stratégie de sécurisation des approvisionnements de la Chine donne une large place au gaz naturel», commente Nathalie Alazard, à l'Institut français du pétrole-Énergies nouvelles (IFP-EN).

«Voilà quelques années que les compagnies chinoises cherchent à avoir accès aux zones de production les plus proches de leurs frontières. Sans compter les prêts consentis par Pékin au Venezuela et à la Russie par exemple, en échange de centaines de milliers de ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant