Pétrole-Maduro convaincu que la Russie réduira sa production

le
0
    CARACAS, 30 septembre (Reuters) - Le président vénézuélien 
Nicolas Maduro a dit jeudi s'attendre à ce que des pays 
n'appartenant pas à l'Opep, comme la Russie, soutiennent les 
efforts du cartel pour faire monter les prix du pétrole en 
réduisant la production.  
    L'Organisation des pays exportateurs de pétrole a convenu 
mercredi de réduire légèrement sa production, pour la première 
fois depuis 2008.   
    "Cet accord devrait être consolidé dans les jours à venir", 
a déclaré le chef de l'Etat vénézuélien à la télévision 
publique. "Je suis très optimiste quant au fait que de grands 
pays producteurs hors Opep, comme la Fédération russe, prendront 
part eux aussi à cet effort conjoint des pays de l'Opep." 
    Le Venezuela, dont l'économie souffre de la baisse des 
cours, insiste depuis des mois pour que les principaux pays 
producteurs parviennent à un consensus pour geler leurs niveaux 
de production afin de réduire un marché excédentaire.  
    Nicolas Maduro s'est dit convaincu que le marché pétrolier 
sera stable si les pays de l'Opep et les pays hors Opep 
s'engagent à réduire leur production.  
    La Russie entend conserver une production pétrolière à un 
niveau quasiment record même si l'Opep a décidé de réduire la 
sienne modestement, a déclaré jeudi le ministre de l'Energie 
Alexander Novak.   
    Il a toutefois ajouté que Moscou était prêt à étudier toute 
proposition de l'Opep en vue d'une action commune sur le marché 
pétrolier et que des consultations avec le cartel auraient lieu 
en octobre et en novembre.         
     
 
 (Corina Pons; Jean-Stéphane Brosse pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant