Pétrole: les stocks de brut américains en vue.

le
0

(CercleFinance.com) - A mi-séance ce midi sur le Vieux Continent, le baril de Brent de mer du Nord livrable en mai prenait 1,2% à 39,6 dollars, le WTI américain de même livraison le suivant de 1,5% à 38,9 dollars.

Ce faisant, le brut se reprend après un début de semaine difficile qui fait cependant suite à un vif rebond : rappelons que le Brent avait sombré, fin janvier, jusqu'à presque 27 dollars. Il s'est donc vigoureusement repris depuis lors et la poursuite de la hausse a besoin d'arguments solides.

“Les investisseurs restent nerveux, craignant un maintien durable des stocks de pétrole à un niveau élevé”, commentent ce matin des analystes parisiens.

En effet, si dans le sillage de l'effondrement du nombre de forages pétroliers aux Etats-Unis, les extractions de pétrole reculent, leur baisse demeure mesurée et aux dernières nouvelles, les Etats-Unis produisaient toujours plus de 9 millions de barils pétrole chaque jour. Or ce chiffre était inférieur à 5 millions à la fin de l'année 2008.

De ce fait, et même s'il est depuis quelques mois possible d'exporter du pétrole brut des Etats-Unis, les stocks nationaux ne cessent de s'accumuler, la demande ne pouvant suivre : ces stocks commerciaux ont atteint la semaine dernière 532,5 millions de barils, selon l'EIA, soit leur niveau le plus élevé depuis que la statistique est publiée chaque semaine, en 1982.

Selon le consensus, l'EIA devrait faire état cet après-midi d'une nouvelle augmentation des stocks de 3,3 millions d'unités.

“Toutefois, les opérateurs restent focalisés sur la réunion du 17 avril entre les pays membres et non-membres de l'Opep”, ajoute XTB Fance.

EG

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant