Pétrole: les statistiques américaines pèsent toujours.

le
0

(CercleFinance.com) - A mi-séance en Europe, le baril de Brent de mer du Nord livrable en janvier 2017 se reprenait de 0,9% à 47,3 dollars, le WTI américain d'échéance décembre gagnant 0,7% à 45,7 dollars. Un bien modeste rebond par rapport à la correction de la veille.

Hier en effet, le cours des barils de référence a plongé en séance de plus de 3% après la publication des statistiques pétrolières hebdomadaires de l'Energy Information Agency (EIA) pour les Etats-Unis.

Les stocks commerciaux de brut américains ont décollé de près de 14,5 millions de barils la semaine passée alors qu'ils étaient n'attendus en hausse que d'un million d'unités environ.

“Les investisseurs ont essentiellement réagi à la statistique hebdomadaire des stocks américains de pétrole. Avec la fin des opérations de maintenance, mécaniquement, les raffineurs ont augmenté leurs stocks, mais le mouvement a été particulièrement violent la semaine dernière”, commentent les analystes d'Aurel BGC.

De plus, la production américaine de brut a remonté pour la 3e semaine de suite à 8,522 millions de barils/jour la semaine passée, indique aussi l'EIA, soit son plus haut niveau en deux mois environ.

Enfin, l'Opep n'a toujours pas indiqué comment elle comptait réduire sa production, en vue du rétablissement annoncé de ses quotas.

EG

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant