Pétrole: les prévisions de l'AIE pèsent toujours.

le
0

(CercleFinance.com) - La chute de la veille ne passait pas ce midi sur les marchés pétroliers. Mercredi midi en Europe, le baril de Brent de mer du Nord livrable en novembre peinait à rebondir en gagnant 0,4% à 47,3 dollars, le WTI américain de livraison octobre grappillant 0,5% à 45,2 dollars.

Le brut est toujours 'assommé' par les projections publiées hier par l'un des trois grands organismes de prévision pour le marché pétrolier, avec l'Energy Information Agency américaine et l'Opep. Les analystes d'Aurel BGC rappellent en effet ce matin le choc causé par 'la prévision par l'Agence Internationale de l'Energie (AIE) d'une offre toujours excédentaire sur les six premiers mois de 2017'.

Autant dire que le rééquilibrage du marché tant attendu risque de se faire attendre pendant plus longtemps que prévu.

L'AIE a aussi réduit ses prévisions de croissance de la demande, calquées sur les projections macroéconomiques (récemment ajustées en baisse) du FMI, et pointe aussi le haut niveau historique atteint par la production du cartel pétrolier.

EG

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant