Pétrole: les deux barils toujours sous 37 dollars.

le
0

(CercleFinance.com) - Mardi midi en Europe, le contrat sur le baril de Brent de mer du Nord livrable en février 2016 grappillait 0,2% à 36,7 dollars, le WTI américain de même échéance le suivant de 0,2% à 36,9 dollars.

Le brut reste proche de bas niveaux alors que la thématique de l'excès d'offre, conséquence de la politique de part de marché menée depuis plus d'un an par l'Opep, Arabie saoudite en tête, ne cesse pas. Du moins pour l'instant.

Comme le rappellent les courtiers de XTB France, “les prix du pétrole restent au centre des inquiétudes. L'Arabie Saoudite a annoncé une réduction de ses dépenses pour 2016. En effet, le déficit budgétaire du royaume a atteint 367 milliards de riyals (98 milliards de dollars) en 2015, soit 15% du PIB. Pour 2016, le ministère des Finances prévoit de réduire ce déficit à 326 milliards de riyals. Concernant les recettes du pays, celles-ci devraient être de 514 milliards riyals en 2016, contre 608 milliards en 2015”.

Si Riyad dispose d'un solide matelas de liquidités patiemment constitué, sa situation financière n'en est pas moins rendue difficile par la chute des cours du brut. Mais pour l'instant, aucun signe d'inflexion de sa politique pétrolière n'est en vue.

D'autant moins qu'un des ses grands rivaux et également membre de l'Opep, l'Iran, devrait augmenter sensiblement ses exportations l'année prochaine, parallèlement à la levée progressive des sanctions internationales à son encontre.

EG

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant