Pétrole: les courtiers jaugent les intentions de l'Opep.

le
0

(CercleFinance.com) - Mercredi à mi-séance sur les marchés européens, le baril de Brent de mer du Nord livrable en avril 2016 prenait 2,7% à 33,1 dollars, le WTI américain de livraison mars progressant de 1,7% à 29,6 dollars.

Comme le résument les analystes de XTB France, “les quatre principaux producteurs de pétrole ont réussi à trouver un accord afin de stabiliser le marché de l'or noir. En effet, l'Arabie Saoudite, la Russie, le Qatar et le Venezuela se sont engagés à geler leurs productions sur les niveaux du mois de janvier.”

Sorte de banquier central de l'or noir, le ministre saoudien du Pétrole, Ali Al-Naimi, a déclaré : “c'est très important, nous ne voulons pas de fluctuations fortes des cours, nous voulons répondre à la demande. Nous voulons un prix du pétrole stable”. Un langage d'apaisement qui tranche avec la politique de “parts de marché” (en gros, augmenter les volumes et baisser les prix) menée depuis novembre 2014 par l'Opep, Arabie saoudite en tête.

Reste que l'Iran, qui est en train de faire son retour sur les marchés export après avoir été, des années durant, sanctionné à l'échelle internationale, n'a pas l'intention de coopérer. Militairement dans le conflit syrien, l'Iran est allié avec la Russie et opposé à l'Arabie saoudite.

EG

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant