Pétrole: les barils voient toujours rouge.

le
0

(CercleFinance.com) - Vendredi midi sur les marchés pétroliers, le baril de Brent de mer du Nord livrable en janvier 2017 se tassait encore de 1,6% à 45,6 dollars, le WTI américain d'échéance décembre pliant de 1,1% à 44,2 dollars.

Le sommet annuel de 53,73 dollars atteint par le Brent le 10 octobre dernier s'éloigne un peu plus. En moins d'un mois, le baril de référence a donc reculé de plus de 15%.

“Les investisseurs réagissent encore à la hausse des stocks américains et à l'anticipation d'un échec des négociations entre les pays de l'Opep”, commentent les analystes d'Aurel BGC ce matin.

Bref, constate un analyste, le cours du Brent est désormais inférieur à ce qu'il était avant que l'Opep n'annonce, à la fin du mois de septembre, le prochain rétablissement de ses quotas de production.

En effet, si le cartel entend fixer la production de ses membres à 32,5/33 millions de barils jours, ses actes semblent aller à l'encontre de ses intentions : les extractions du cartel n'ont pratiquement fait qu'augmenter cette année, au point de s'approcher, en octobre, de la barre des 34 millions de barils/jour. Pire : les Etats membres peinent à s'accorder sur la manière de rétablir les quotas.

EG

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant