Pétrole: les barils en hausse malgré l'Opep.

le
0

(CercleFinance.com) - Mardi midi sur les marchés pétroliers du Vieux Continent, le baril de Brent de mer du Nord livrable en mai 2016 prenait 0,8% à 36,9 dollars, le WTI américain de livraison avril gagnant 1,6% à 34,3 dollars.

Le brut défie ainsi la gravité alors que les derniers indices d'activité PMI publiés par exemple en Europe, mais aussi en Asie et aux Etats-Unis, ne sont pas vraiment engageants. Or la demande de brut est étroitement liée au dynamisme de l'activité économique.

Certes, en février, la production pétrolière du cartel de l'Opep s'est tassée de près de 300.000 barils/jour par rapport au mois précédent, à 32,4 millions d'unités quotidiennes. Mais un record avait marqué janvier, ce qui relativise la portée de ce recul. De plus, le mouvement de février pourrait n'être que ponctuel car lié à des pannes de matériel et/ou à des opérations de maintenance des champs.

“La toile de fond reste morose car l'Iran a augmenté sa production de 200.000 barils/jour depuis le mois de décembre et souhaite produire 4,7 millions de barils/jour de pétrole brut d'ici mi-mars”, indiquent ce matin les analystes du courtier XTB France,

L'optimisme n'est pas plus palpable chez Aurel BGC : “dans une interview exclusive à l'AFP, le ministre saoudien des Affaires étrangères a déclaré que 'l'Arabie saoudite n'est pas prête à réduire sa production'. Le pays va continuer de défendre sa part de marché”, sanctionnent les spécialistes.

EG

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant