Pétrole-Le WTI finit en baisse à New York, le Brent se stabilise

le
0

NEW YORK, 6 août (Reuters) - Les cours du pétrole ont poursuivi leur recul jeudi sur le marché new-yorkais Nymex, avec à la clé un nouveau plus bas de six mois pour le Brent qui a toutefois effacé ses pertes en toute fin de séance. La baisse, d'ailleurs bien plus faible que prévu, des stocks américains de pétrole brut annoncée mercredi n'a pas suffi à stabiliser le marché qui continue de pâtir d'un déséquilibre entre une offre surabondante et une demande qui ralentit, notamment en Chine. "La perception est que cette situation d'offre excédentaire est là pour durer", dit Carsten Fritsch, analyste de Commerzbank basé à Francfort. "Il faut une capitulation du marché et nous ne l'avons pas encore eue. Nous pensons que ce sera le cas quand on enfoncera le seuil des 40 dollars", affirme Chris Jarvis, chez Caprock Risk Management à Frederick dans le Maryland. Le Brent LCOc1 , référence du marché mondial, a reculé jusqu'à 48,88 dollars en séance, nouveau plus bas de six mois, à portée de son plus bas de l'année de 45,19 dollars. Le contrat septembre sur le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) CLc1 a fini en baisse de 49 cents, soit 1,09%, à 44,66 dollars le baril, après avoir touché un plus bas de quatre mois et demi à 44,20, proche là aussi de son plus bas de l'année à 42,03. Au moment de la clôture du Nymex, le Brent de mer du Nord ne cédait plus que deux cents (0,04%) à 49,57 dollars et il est ensuite passé en territoire légèrement positif. (Barani Krishnan, Véronique Tison pour la version française)

 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant