Pétrole-Le gouvernement libyen nomme un vice-président à la NOC

le
0

BENGHAZI, Libye, 13 décembre (Reuters) - Le gouvernement libyen du Premier ministre Abdallah al Thinni, seul reconnu par la communauté internationale, a annoncé samedi la nomination de Mohamed al Arabi au poste de vice-président de la compagnie pétrolière nationale National Oil Corp (NOC). Le mois dernier, le gouvernement replié dans l'est du pays avait désigné comme président de la NOC Al Mabrook Abou Seïf, que Mohamed al Arabi va donc seconder. A Tripoli, les miliciens proches des islamistes qui contrôlent la capitale depuis août ont mis en place un gouvernement rival non reconnu internationalement. Les miliciens de "l'Aube libyenne" ont également rétabli l'ancien Parlement, le Congrès général national (CGN), alors que la Chambre des représentants élue en juin a dû comme le gouvernement Thinni s'installer dans l'Est. Les deux gouvernements rivaux se disputent le contrôle du secteur pétrolier, vital pour la Libye. Celui de Tripoli a nommé son propre ministre du Pétrole, Mashallah Zwaï, et a maintenu à son poste l'ancien président de la NOC, Moustafa Sanallah. (Omar Fahmy et Ulf Laessing, Guy Kerivel pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant