Pétrole: le brut se tasse après les attentats de Bruxelles.

le
0

(CercleFinance.com) - A mi-séance sur les marchés du Vieux Continent, le baril de Brent de mer du Nord livrable en mai se tassait de 0,9% à 41,2 dollars, le WTI américain de même livraison cédant 1,05% à 41,1 dollars. Comme les autres actifs risqués, par exemple les actions, le cours du brut est pénalisé par la montée du risque géopolitique que les attentats sanglants de Bruxelles viennent de rappeler.

En effet, les nouvelles des accords de “gels de production” sont devenues plus positives, ce qui augure d'une meilleure discipline du côté de l'offre. Comme le rapportent ce matin les spécialises de XTB France, “le secrétaire général de l'Opep, Abdallah el-Badri, a indiqué que l'Iran pourrait s'associer à l'accord sur le gel de la production à moyen terme.”

Une réunion du 'petit cartel' réunissant les pays signataires des accords de gel de production doit se tenir en avril à Doha.

Même si, ajoutent les spécialistes, “M. el-Badri a déclaré que les excédents du marché oscillaient autour de 300 millions de barils et que ce facteur allait peser sur le marché du brut à court terme”.

Gare cependant à la réaction des producteurs pétroliers américains, qui avec la baisse du baril ont dernièrement réduit le volume de leurs extractions. Mais ils pourraient être tentés de l'augmenter maintenant afin de profiter du vif rebond des prix pétroliers ces derniers mois.

EG

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant