Pétrole: le brut se reprend dans le sillage des actions.

le
0

(CercleFinance.com) - Mardi midi sur les marchés européens, le cours de l'or noir accompagnait le rebond des marchés d'actions. A cette heure, le baril de Brent de mer du Nord livrable en août gagnait 2,4% à 48,3 dollars, le WTI américain de même échéance prenant 2,7% à 47,6 dollars.

En effets, les actifs risqués dont le pétrole fait partie, en raison de sa sensibilité au cycle économique, repartent de l'avant : après avoir chuté de 8,6% vendredi, jour où les résultats du référendum britannique ont été connus, et encore de 2,8% lundi, l'indice d'actions paneuropéen EuroStoxx 50 se reprend ce midi de 2,5%.

Chez Commerzbank, les analystes Matières premières rapportent qu'hier, 'la pression vendeuse sur les cours du brut a été accrue par l'information selon laquelle la production du Nigeria était remontée à 1,9 million de barils/jour après que des travaux de réparation aient été terminés'. Rappelons que ces derniers mois, ce chiffre était tombé sous la barre du million de barils/jour en raison d'interruptions techniques et d'attaques par des rebelles des installations pétrolières.

'Il reste maintenant à voir si le niveau actuel de production pourra être tenu durablement. Après tout, le risque de nouvelles opérations militaires de la part des rebelles du delta du Niger connus sous le nom des 'Vengeurs' n'a pas disparu', indique Commerzbank.

Autre facteur fondamental soutenant la hausse aujourd'hui : le risque de perturbation de la production norvégienne par des grèves qui pourraient se matérialiser dès ce week-end. 'Selon des sources syndicales, sept champs pétroliers et gaziers pourraient être concernés', indique Commerzbank.

EG

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant