Pétrole: le Brent un peu plus proche des 50 dollars.

le
0

(CercleFinance.com) - Au plus haut depuis novembre 2015 grâce au Nigeria et au Canada ! Mercredi midi sur les marchés pétroliers, le baril de Brent de mer du Nord livrable en juillet grappillait 0,2% à 49,4 dollars, le WTI américain d'échéance juin restant prenant 0,5% à 48,5 dollars.

La reprise du Brent, qui à la fin du mois de janvier était tombé tout près des 27 dollars, se confirme donc jour après jour. L'idée générale est qu'après des années d'augmentation plus rapide de l'offre que de la demande, le marché pétrolier va progressivement se rééquilibrer dans les mois, sinon les années qui viennent.

A plus court terme, les attentats qui pénalisent la production nigériane et l'incendie géant qui ravage l'Ouest canadien, notamment l'Etat pétrolier de l'Alberta, diminue sensiblement la production.

Selon les analystes Matières premières, plus de deux millions de barils/jour se sont ainsi effacés, pour l'instant du moins. 'Sans la hausse de ses extractions par l'Iran, le marché pétrolier se retrouverait en déficit significatif', ajoutent les spécialistes.

Commerzbank met cependant en garde contre la remontée sensibles des ventes à terme de la part des pétrolières américaines, ce qui est rendu possible par la hausse des cours à moyen terme. On peut imaginer que les petites compagnies pétrolières pourraient avoir intérêt à augmenter de nouveau leur offre, ce qui pourrait faire remonter des extractions américaines pour l'instant en berne.

EG

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant