Pétrole: le Brent toujours porté l'Opep.

le
0

(CercleFinance.com) - Jeudi midi en Europe, le cours de l'or noir confirmait sa forte hausse de la veille. A cette heure, le baril de Brent de mer du Nord livrable en janvier 2017 prenait encore 1,1% à 52,4 dollars, le WTI américain de même échéance le suivant de 0,8% à 49,8 dollars.

Le sommet annuel du Brent, soit 53,7 dollars en date du 10 octobre dernier, s'approche donc de nouveau après la décision historique de l'Opep de réduire sa production, une première depuis 2008.

“Il faut bien le reconnaître : le cartel a surpris favorablement”, souligne-t-on chez Aurel BGC. “Au total, l'Opep va baisser sa production de 1,2 million de barils/jour (b/j), avec un plafond à 32,5 millions de (b/j), soit la fourchette basse prévue dans le cadre du pré-accord d'Alger fin septembre. L'autre surprise est venue des pays non-Opep qui vont participer à hauteur de 600.000 b/j en sus de la baisse promise par les membres du cartel”, détaillent les analystes parisiens.

Restera, bien évidemment, à s'assurer que le cartel respecte bien ses engagements, qui devraient prendre effet au 1er janvier 2017. Ainsi que les pays extérieurs à l'Opep, comme la Russie et sa promesse de réduire de 300.000 b/j ses extractions.

Notons que ces derniers mois, l'Opep comme la Russie ont augmenté leurs productions à des niveaux historiquement élevés : près de 34 millions de b/j dans le premier cas (avec l'Indonésie), et plus de 11 millions de b/j dans le second. Ce qui, en quelque sorte, accroît leur marge de manoeuvre.

EG

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant