Pétrole: le Brent teste son plus haut niveau annuel.

le
0

(CercleFinance.com) - Vers de nouveaux plus hauts annuels pour le Brent ? En attendant, vendredi midi en Europe, le baril de Brent de mer du Nord livrable en décembre se tassait de 0,5% à 52,5 dollars, le WTI américain d'échéance reculant de 0,3% à 50,3 dollars.

En effet, ce matin, le baril de Brent a atteint jusqu'à 52,84 dollars, à exactement deux cents du sommet atteint le 9 juin dernier (soit 52,86 dollars). De son côté, le WTI n'a grimpé 'que' jusqu'à 50,74 dollars, alors que son sommet annuel du 9 juin également se situe à 51,64 dollars.

Saxo Banque explique ainsi la solide orientation des barils de référence : “les avancées encourageantes à Alger (où l'Opep a annoncé le rétablissement de ses quotas, ndlr) la semaine dernière ainsi que la nouvelle baisse des stocks aux Etats-Unis permettent à l'or noir d'afficher de belles performances. On peut également ajouter des éléments météorologiques avec l'arrivée prochaine d'un ouragan en Floride et en Caroline du Nord”.

Chez Aurel BGC, on insiste sur le “changement de pied” de la part de l'Opep, qui semble vouloir mettre fin à la politique “de part de marché” qui a plombé les barils depuis le second semestre 2014.

“Les ministres de l'Energie d'Arabie saoudite, d'Iran et d'Irak figureront parmi les délégués de l'Opep qui rencontreront la Russie pour des discussions informelles la semaine prochaine en marge d'une conférence sur l'énergie à Istanbul, ont déclaré des sources de l'Opep. Mais aucune décision ne devrait émerger de cette réunion. De plus, le ministre algérien de l'Energie Noureddine Bouterfa a déclaré que l'Opep pourrait décider, lors de sa réunion ministérielle fin novembre à Vienne, une réduction de sa production supérieure aux 700.000 barils par jour évoqués fin septembre à Alger”, soulignent les spécialistes.

EG

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant