Pétrole: le Brent sur les 50 dollars mardi midi.

le
0

(CercleFinance.com) - Après sa reprise de la veille (+ 3% environ pour le Brent), les cours de l'or noir consolidaient ce midi. A mi séance en Europe, le baril de Brent de mer du Nord livrable en août reculait de 1,3% à... 49,99 dollars, le WTI américain d'échéance juillet perdant 1,2% à 49,3 dollars.

“Les cours du pétrole ont terminé la séance d'hier en nette hausse, réagissant positivement à l'idée d'un 'Bremain'”, commentent ce matin des analystes parisiens. En effet, après notamment l'assassinat de la députée Jo Cox, plusieurs sondages d'opinion plaident en faveur du “Bremain” (le maintien du Royaume-Uni dans l'UE) plutôt que pour le “Brexit” (la sortie).

De plus, du côté des bookmakers, l'optimisme reste de mise : les cambistes de Société Générale rapportent que selon les “livres” des bookmakers, la probabilité implicite de voir le 'Bremain' l'emporter est remontée à 76% ! Ce qui témoigne de la permanence d'une forte divergence entre les 'bookmakers' - toujours très optimistes quant au “Bremain” - et les sondeurs.

“Le 'Brexit' est perçu par les investisseurs sur le marché pétrolier comme un risque sur la croissance mondiale, donc sur la demande de pétrole”, rappellent les spécialistes.

Chez Commerzbank cependant, on met en garde contre ce retour de l'appétit pour le risque : les analystes Matières premières mettent en avant une nette baisse de la production norvégienne, affectée à court terme par des opérations de maintenance et des menaces de grèves. Des éventualités qui risquent de se disperser rapidement.

EG

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant