Pétrole: le Brent reste scotché aux 56 dollars.

le
0

(CercleFinance.com) - Mardi midi sur les marchés pétroliers, le baril de Brent de mer du Nord livrable en avril reculait de 0,4% à 55,7 dollars, le WTI américain de même échéance le suivant à 53,9 dollars.

“L'Arabie saoudite souhaiterait que les prix du pétrole brut augmentent à environ 60 dollars le baril cette année”, commentent ce matin les analystes de Saxo Banque. “C'est le niveau que l'Opep et ses alliés du Golfe, les Emirats arabes unis, le Koweït et le Qatar se sont fixés pour ne pas conduire à un saut dans la production de schistes des États-Unis”, ajoutent les spécialistes.

Le brut a pris environ 15% depuis l'annonce du rétablissement de ses quotas par l'Opep, mais fait du surplace depuis la mise en oeuvre de cette promesse, au début de l'année.

“Plus d'un milliards de dollars de projets pétroliers ont été annulés ou retardés depuis la mi-2014”, ajoute encore Saxo Banque. D'ailleurs, ce matin, un ex-grand nom des parapétrolières en Europe, Seadrill, a envisagé de se déclarer en faillite.

“Une baisse des investissements dans les futurs projets pétroliers a suscité des inquiétudes selon lesquelles cela pourrait entraîner une pénurie d'approvisionnement et une flambée des prix du pétrole”, termine Saxo Banque.

EG

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant