Pétrole: le baril aurait-il enfin atteint son plancher ?

le
0

(CercleFinance.com) - A mi séance en Europe, le baril de Brent de mer du Nord livrable en avril 2016 prenait 1,8% à 30,9 dollars, le WTI américain de livraison mars s'adjugeant plus de 2% à 28,5 dollars.

Après une chute vertigineuse provoquée essentiellement, fin 2014, par l'adoption par l'Arabie saoudite (et ses alliés de l'Opep) d'une politique visant à défendre leur part de marché (via une hausse des volumes et une baisse des prix), le brut semble tenter de trouver un plancher dans la zone des 30 dollars.

En effet, enfin fin 2008 et mi-2015, l'essor des hydrocarbures de schiste a porté la production de pétrole des Etats-Unis d'environ 5 à près de 10 millions de barils/jour. Soit une croissance forte et un niveau de production équivalent - pour en pas dire concurrent - avec celui de l'Arabie saoudite, qui manifestement s'est sentie menacée. Et a adopté une politique agressive visant à contrer les nouveaux venus nord-américains.

Près de 15 mois plus tard, qu'y a-t-il de neuf de ce côté ? Selon Natixis, “la stratégie de forte production des Saoudiens pour affaiblir la rentabilité des pétroles de schiste américains est en train de fonctionner. Les défauts high yield dans cette industrie remontent à grande vitesse et les banques américaines ne tarderont pas à ralentir le financement d'un secteur dont la profitabilité et la solvabilité sont en chute libre”, indiquent les spécialistes.

Grand nom du gaz de schiste américain, Chesapeake Energy fait d'ailleurs l'objet de rumeurs de faillite, sinon de restructuration de son énorme dette.

Les grands acteurs pétroliers, dont l'Opep à qui la politique actuelle coûte aussi de l'argent, pourraient donc passer à autre chose dans le courant de l'année. Les rumeurs de discussions entre l'Opep et la Russie en vue de réduire conjointement leurs productions pourraient en présager.

Et Natixis d'indiquer : “les cours du pétrole semblent avoir atteint un plancher et nous nous attendons à une remontée vers les 38 dollars pour le WTI en fin d'année”.

EG

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant