Pétrole : la facture s'alourdit pour la France

le
0
Les importations d'hydrocarbures ont plombé les échanges de 600 millions d'euros en janvier. Le déficit commercial s'est dégradé, atteignant presque 6 milliards d'euros.

En plus de toucher les ménages au portefeuille, l'envolée des prix du pétrole plombe les échanges commerciaux de la France. Sous le coup d'une facture des hydrocarbures qui s'est alourdie de 600 millions d'euros, le déficit commercial de l'Hexagone s'est creusé à près de 6 milliards d'euros en janvier, selon les chiffres des Douanes.

Les importations s'élèvent au total à 40,201 milliards d'euros, en hausse de 5,1% sur trois mois. Outre la facture énergétique, «les importations de véhicules automobiles continuent d'accélérer afin de satisfaire l'afflux des commandes de fin d'année dernière, avant l'extinction des primes à la casse», relèvent les Douanes. Les importations de produits chimiques, dont l'uranium, progressent également.

Les exportations, en hausse modérée de 3,7% sur trois mois pour atteindre 34,31 milliards d'euros, n'arrivent pas à combler le déficit commercial. «La hausse est nette pour les ventes de produits pétroliers raffinés, les machin

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant