Pétrole: la discipline de l'offre mise en doute.

le
0

(CercleFinance.com) - Vendredi midi en Europe, le baril de Brent de mer du Nord livrable en juin grappillait 0,5% à 51,7 dollars, le WTI américain de même échéance gagnant 0,8% à 49,4 dollars.

Le cours l'or noir a clairement perdu l'allant qu'il portait si haut en début d'année, et ne parvient plus à grimper. Les opérateurs s'inquiètent en effet de la discipline de l'offre : certes, depuis le début de l'année, l'Opep a rétabli des quotas de production restrictifs. De plus, le cartel pétrolier emmené par l'Arabie saoudite s'est allié avec d'autres grands producteurs extérieurs, comme la Russie, qui eux aussi ont réduit leurs extractions. Après des années de laxisme, ce “retour de l'Opep” a permis la forte hausse entamée par le brut début 2016.

Et maintenant ? Les quotas actuels ne sont valables que jusqu'en juin. Si l'Opep semble d'avis de les prolonger, la Russie, elle, paraît moins motivée, ce qui laisse craindre un surcroît d'offre à court terme. Et ce alors que les extractions d'huile des Etats-Unis sont déjà orientées à la hausse depuis l'été dernier, et devraient le rester.

Dans ce contexte, les opérateurs ont du mal à miser sur une poursuite de l'appréciation du baril.

EG

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant