Pétrole : l'Opep relève sa prévision de demande de brut

le
0
Malgré leurs divergences, les pays exportateurs de pétrole se sont accordés sur une hausse de la production. Alors que le cours du baril flambe, ils assurent qu'ils «continueront à soutenir la stabilité du marché pétrolier».

Avec la crainte d'une poussée inflationniste dans de nombreux pays, l'Organisation des pays exportateurs de Pétrole (Opep) s'efforce de rassurer les marchés. Alors que le baril de pétrole dépasse les 125 dollars à Londres et les 110 dollars à New York, le cartel des douze producteurs relève sa prévision de demande de brut pour 2011 dans son rapport mensuel publié ce mardi.

La demande de brut a ainsi été révisée à 87,9 millions de barils/jour (mbj) pour 2011, soit 0,1 mbj de plus par rapport à sa dernière publication. Le chiffre pour 2010 a aussi été revue en hausse de 0,1 mbj à 86,5 mbj.

L'Opep ne se montre inquiète ni pour la situation en Libye ni pour celle au Japon. Concernant la première, l'organisation précise que les combats ont fait baisser sa production de 626.000 barils/jour en mars, à 29,3 mbj. La production libyenne a chuté «de presque 80%» à 0,36 mbj, une quantité «destinée en totalité à la consommation locale» d'après l'Opep.

«Les évü/h3>...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant