Pétrole-L'Opep débattra d'un éventuel gel de production en juin

le
0
    par Michel Rose et Bate Felix 
    PARIS, 21 avril (Reuters) - Les pays producteurs de pétrole 
discuteront à nouveau d'un gel de la production lors de la 
réunion de l'Opep du mois de juin, a déclaré jeudi un conseiller 
spécial saoudien pour les affaires pétrolières, laissant la 
porte ouverte à un accord après l'échec de la réunion de Doha.  
    Les discussions en vue d'un accord prévoyant un gel de la 
production amorcées en février ont contribué au net rebond des 
cours du pétrole tombés à un plus bas de douze ans en janvier. 
    L'échec de la réunion de Doha dimanche, lié à l'insistance  
de l'Arabie saoudite à ce que tous les pays membres de l'Opep, y 
compris l'Iran, soient partie prenante à un accord, a ravivé les 
craintes de rechute des cours.  
    "Même s'il n'y a pas eu d'accord, la porte reste ouverte à 
une future coopération et il y aura certainement de nouvelles 
discussions à la prochaine réunion de l'Opep en juin", a dit 
Ibrahim al Muhanna lors d'une conférence sur le pétrole. 
    S'exprimant dans le même cadre, le secrétaire général de 
l'Opep, Abdullah al Badri, a dit que certains des ministres du 
pétrole des pays membres de l'organisation pourraient soulever 
la question du gel de la production en juin mais qu'elle n'était 
pas en tant que telle au menu de la réunion, qui se déroulera le 
2 juin. 
    "Doha ou pas. Nous constatons que le marché est à un 
tournant" a dit Badri. "Peut-être la demande sera-t-elle 
supérieure à l'offre et nous anticipons que le marché se 
retournera d'ici 2027 et qu'il sera positif", a dit Badri. 
    Le conseiller spécial saoudien a dit croire que les forces 
du marché conduiraient à une baisse de la production. 
    "La baisse totale de l'offre pourrait atteindre jusqu'à un 
million de barils par jour au deuxième semestre de cette année", 
a dit al Muhanna. "La baisse devrait se poursuivre l'année 
prochaine", a-t-il ajouté.  
         
 
 (Marc Joanny pour le service français, édité par Marc Angrand) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant