Pétrole-L'Iran retrouvera sa production pré-sanctions d'ici juin

le
0
    DUBAI, 19 avril (Reuters) - La production de pétrole brut de 
l'Iran aura retrouvé avant deux mois ses niveaux d'avant les 
sanctions occidentales liées au programme nucléaire de Téhéran, 
a dit mardi le vice-ministre iranien du Pétrole, ce qui pourrait 
ouvrir la voie à une participation du pays aux discussions avec 
les autres producteurs en vue d'un gel de la production. 
    Les discussions de Doha entre pays producteurs de pétrole 
membres de l'Opep ou extérieurs au cartel se sont achevées 
dimanche sans accord sur un gel de la production, l'Arabie 
saoudite ayant exigé que l'Iran se joigne au mouvement. 
    La République islamique, absente dimanche à Doha, se refuse 
à stabiliser sa production au moment où la levée des sanctions 
occidentales peut lui permettre de reprendre pied sur le marché 
mondial de la production de brut. 
    Cité par l'agence Irna, le vice-ministre du Pétrole 
Rokneddin Javadi a dit que les niveaux de production d'avant la 
mise en oeuvre des sanctions occidentales seraient retrouvés 
d'ici le 20 juin. 
    Les pays membres de l'Opep doivent se réunir le 2 juin à 
Vienne pour discuter de leur politique en matière de production. 
    "L'Iran se joindra bientôt à tout effort (en vue de 
stabiliser le marché), peu après avoir atteint la production 
d'avant les sanctions", a dit une source au fait de la politique 
pétrolière iranienne à Reuters, après l'échec des discussions de 
Doha.  
    La production de pétrole de l'Iran était légèrement 
inférieure à 4 millions de barils par jour avant les sanctions 
imposées en 2011 et 2012 sur les exportations de brut iranien. 
La semaine dernière, Javadi avait déclaré qu'elle dépassait déjà 
3,5 millions de barils par jour.     
 
 (Bozorgmehr Sharafedin, Marc Joanny pour le service français, 
édité par Véronique Tison) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant