Pétrole: l'Arabie saoudite déclassée

le
0
D'après un rapport de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), le pays d'Hugo Chavez détenait l'an dernier des réserves prouvées de 296,50 milliards de barils.

Le Venezuela est plus riche en pétrole que l'Arabie saoudite. C'est le rapport annuel de l'Organisation mondiale du pétrole (Opep) qui l'affirme. Ce document indique que le pays dirigé par Hugo Chavez, actuellement à Cuba pour faire soigner son cancer,disposait en fin d'année dernière de 296,50 milliards de barils d'or noir pouvant être exploités, contre 211,2 milliards un an plus tôt. Il surpasse ainsi le royaume saoudien dont les réserves prouvées sont restées stables, à 264,5 milliards.

En janvier dernier, le président Hugo Chavez affirmait déjà être devenu le numéro un du pétrole devant l'Arabie saoudite. Mais jusqu'à présent, les chiffres de l'Opep ne le confirmaient pas car l'organisation n'intégrait pas dans ses calculs le pétrole non conventionnel, c'est-à-dire lourd et extra-lourd, qui fait la richesse du Venezuela. C'est désormais chose faite. La forte hausse des réserves prouvées qui en résulte a été le principal moteur de l'augmentation génér

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant