Pétrole : l'AIE appelle les opérateurs à rester calme en attendant de résorber les stocks

le
0

(AOF) - Alors que les accords de réduction de la production de pétrole sont respectés à 98% sur janvier et février, l'AIE pointe clairement du doigt la situation des stocks pour expliquer le décrochage récent des cours du brut. Non seulement plusieurs pays ont augmenté leurs stocks avant l'entrée en vigueur des accords mais en plus les seuls stocks américains continuent à croitre.

L'AIE identifie trois raisons à ce mouvement qui retarde le rééquilibrage du marché : "la hausse des importations, la hausse de la production domestique (pétrole de schiste) et la baisse du taux d'utilisation des capacités de raffinage".

Dans ce contexte, l'Agence internationale de l'énergie appelle le marché à la patience, le temps de résorber ces surplus et d'enregistrer les pleins effets des accords de réduction de la production.

"Si les niveaux actuels de production étaient maintenus d'ici juin, date prévue pour l'expiration des accords, le marché serait en situation de pénurie de 500 000 barils/jours sur le premier semestre. Pour ceux qui chercheraient un rééquilibrage du marché, le message est qu'il faut être patient et garder son calme. Le choc de volatilité de la semaine dernière va sans doute se répéter", prévient l'AIE.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant