Pétrole et secteur bancaire font plier les marchés

le
0

(AOF) - Les marchés européens sont restés à la traîne, pénalisés par la rechute des cours du pétrole et un secteur bancaire mal orienté. L'indice CAC 40 a clôturé en baisse de 0,9% à 4 245,91 points et l'EuroStoxx a perdu 0,61% à 2 871,57 points. En repli depuis l'ouverture, le Dow Jones baisse de 0,79% vers 17h45.

Après deux séances consécutives de hausse, les cours du pétrole sont repartis à la baisse. Les investisseurs doutent du potentiel de rebond de l'or noir alors que le gel de la production de la part des principaux producteurs est loin d'être acquis. Par ailleurs, les récents indicateurs économiques mondiaux ne laissent guère augurer d'une augmentation significative de la demande de pétrole dans les mois à venir. Le baril WTI perd à 17h 1,59% à 37,16 dollars et le baril de Brent recule de 1,69% à 39,98 dollars. Cette baisse des cours de l'or noir a logiquement pénalisé les sociétés parapétrolières et pétrolières : CGG a chuté de 4,69%, suivi de Maurel & Prom (-2,83%) et Total (-0,77%).

Le secteur bancaire a également pesé sur la tendance. Citi a jeté un froid ce matin en dégradant sa recommandation sur le secteur d'Achat à Neutre. Autre nouvelle susceptible d'affecter les banques, Peter Praet, membre du directoire de la Banque centrale européenne a évoqué un éventuel nouveau renforcement du plan de relance de la BCE. En augmentant encore les taux de dépôts négatifs, l'institution entend inciter les banques à prêter à l'économie. Revers de la médaille, l'opération réduit aussi les marges bénéficiaires des banques.

Conséquence, BNP Paribas a chuté de 3,84%, Société Générale de 3,45% et Crédit Agricole de 2,28%.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant